ANTI-MANAGEMENT par Sophie PETERS dans La Tribune HEBDO

Ces patrons qui osent «libérer» leurs salariés

Sophie PETERS

La Tribune HEBDO, 12 Octobre 2012

Persuadés que le meilleur moyen pour rester compétitifs est de responsabiliser leurs troupes, certains chefs d’entreprise ont fait le pari de lâcher la bride à leur personnel. Visite guidée dans ces laboratoires de ressources humaines qui affichent des performances très convaincantes.

Vu de loin, de très loin, on pourrait croire au monde des « bisounours ». Ou à une énième élucubration managériale dont les consultants auraient le secret. Mais de management, point. Il est justement question
de s’en libérer. Qu’elles s’appellent Chronoflex à Nantes, Favi à Hallencourt en Picardie, Poult à Montauban, ou encore Lippi à Mouthiers-sur-Boëme en Poitou-Charentes ou Usocome à Haguenau, ces entreprises tendent à considérer leurs salariés comme des adultes responsables et non comme de bons petits soldats… Elles suivent en cela leurs modèles, des géants mondiaux parfois, qui ont pour nom Harley-Davidson, Sun Hydraulics, ou encore W.L. Gore et Southwest Airlines.

Vous pouvez lire le dossier entier ici.

 

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER...

Vous souhaitez laisser un commentaire ?