Comment devient-on leader : Un témoignage etonnant par sa fraicheur

Comment devient-on un vrai leader ?

C’est une question qu’on entend souvent par rapport à la libération d’entreprises.

S’il n’y a pas de profil du leader libérateur, il y a quelques qualités personnelles dont nous avons parlé dans notre livre : certaines valeurs (confiance, bienveillance, …), créativité et sagesse.

Ces qualités ne sont pas « innées ». Elles s’acquièrent. Certains leaders les ont acquis—surtout les valeurs—par leur familles, l’éducation. D’autres ont du faire le travail sur eux-mêmes.

Cette joueuse de tennis qui a atteint les demi-finales d’un Grand Chelem pour la première fois dans sa vie à l’âge assez « avancé » pour le tennis professionnel—de 24 ans, a du faire le travail sur elle-même.

Ci-dessous son témoignage paru dans L’Equipe, le 4 juin 2015 (cliquer sur l’image pour une qualité un peu meilleure).

 

Leader à 24 ans

 

 

 

Une remarque à propos de “Comment devient-on leader : Un témoignage etonnant par sa fraicheur”

  1. Voilà une joueuse qui incarne parfaitement l’esprit sportif… Impressionnante !
    Le leader libérateur devrait au service de ses collaborateurs, humble, bienveillant, un leader qui fait confiance, montre l’exemple, inspire les autres, sait être reconnaissant, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *