Notre opinion dans Les Echos sur la prime obligatoire


La prime obligatoire et la frustration annoncée des salariés

par Isaac Getz

« Les Echos » 17 JUIN, 2011

Le mois dernier, le gouvernement a annoncé le versement d’une prime obligatoire dans les entreprises de plus de 49 salariés distribuant des dividendes en hausse. Les intentions paraissent louables : partager plus équitablement des gains avec les salariés en augmentant leur pouvoir d’achat et leur satisfaction. En effet, cette prime obligatoire les transforme en « micro-actionnaires » bénéficiant d’une petite part de dividendes dès que les actionnaires les touchent, à la différence que les premiers n’ont ni le droit de vote ni les risques qui reviennent aux seconds. L’histoire des entreprises est riche en exemples de participation de salariés aux gains. Mais celles dont la réforme se résume à cette seule participation ne réussissent pas.

Vous pouvez lire l’article dans son intégralité ici

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER...

Vous souhaitez laisser un commentaire ?