La Bourgogne-Franche-Comté entre en libération

Depuis les années 2010, le mouvement de libération compte des centaines d’entreprises et d’administrations en France allant des usines Michelin aux caisses de Sécurité Sociale. C’est un progrès remarquable, si l’on considère qu’il y a peu, la France n’en comptait qu’une dizaine. Comme nous l’avons déjà écrit, ce progrès est dû largement à l’écosystème de libération qui s’est créé en France, au service de patrons-libérateurs en herbe. Cependant, cet écosystème est dû uniquement aux initiatives de groupes de personnes : des leaders libérateurs qui partagent leur expérience, des coachs qui travaillent sur la posture et l’égo de dirigeants, des acteurs de la communauté RH, des syndicalistes, des journalistes, des « agilistes »…

Ce n’est pas que les acteurs publics dédiés au monde des affaires ne s’intéressent pas à la libération d’entreprises. J’ai personnellement eu des conversations avec une DIRECCTE régionale (dont l’organisme de tutelle est Bercy), avec l’ANACT-ARACT et avec des conseils régionaux. Chacun a pris des initiatives pour promouvoir la libération d’entreprises dans sa région. Mais voici que, pour la première fois en France, six acteurs d’une même région— Bourgogne-Franche-Comté — se sont mis ensemble pour le faire. Et le résultat est déjà là avec plusieurs dizaines d’entreprises et d’administrations entrant dans ou solidifiant leur démarche de libération.

Concrètement, l’ARACT, la DIRECCTE, l’administration de la Région, le Préfet de la Région, l’AER (Agence Economique Régionale) et la CRESS (Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire) se sont mis ensemble pour créer en écosystème pour faciliter l’innovation sociale dans les entreprises de Bourgogne-Franche-Comté. La volonté de cet écosystème consiste à « donner des clés aux entreprises qui déploient des pratiques socialement innovantes autour de deux thèmes : l’entreprise libérée et la gouvernance participative ». Sous l’égide de Rally’nov, quatorze entreprises et deux administrations (Pôle emploi et un musée) ont pris part durant l’année à des nombreux séminaires et échanges qui leur a permis de progresser sur le chemin de libération.

Tous se sont réunis le 4 Décembre à la CCI de Besançon pour l’évènement, auquel nous avons participé, afin de partager leur expérience et leurs travaux en présence de plusieurs centaines d’acteurs économiques locaux.

Vous pouvez lire le carnet consacré à l’entreprise libérée ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *