« Nous croyons à l’intégrité de nos collaborateurs. Nous leur accordons notre confiance et, en retour, ils nous en témoignent. C’est plus épanouissant pour tout le monde » – La ville de Genève

Les Services Industriels de Genève (SIG) est une régie publique de 1700 salariés qui s’occupe d’énergies, d’eaux, de fibre optique et de traitements des déchets de la ville. Elle a décidé de transformer son mode d’organisation en le fondant sur la confiance. Voici l’article qui décrit sa libération.

SIG : UNE ENTREPRISE “LIBÉRÉE” EN MARCHE !

GBNews, 15 mars 2017 par 

.

Aménagements dynamiques, choix de l’espace de travail en fonction des besoins, possibilité de travailler à distance, autonomie renforcée, horaire à la confiance, objectif zéro papier… C’est un nouveau monde qui s’ouvre aux 1700 employés et aux 145 différents métiers des Services Industriels de Genève (SIG).

Tout a commencé par une révolution des pensées baptisée ‘’EquiLibre’’.

L’objectif de cette nouvelle culture de travail dont se félicite Christian Brunier, Directeur général, est que les collaborateurs sont bien plus productifs lorsqu’ils disposent d’une certaine liberté plutôt qu’en étant simplement supervisés par plusieurs niveaux hiérarchiques.

Couronné par le prix de l’« Excellence publique », le mode de travail EquiLibre repense entièrement l’environnement et l’organisation du travail. En somme, c’est la naissance d’une des premières entreprises « libérées » en Suisse. Libérée sur le plan des idées, libérée sur le plan du travail et tout simplement libérée parce qu’elle est en avance sur son temps.

Vous pouvez lire l’article entier ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *