Comment devient-on un leader libérateur?

Posted on

Huffington 2016Une chronique qui nous venons d’écrire dans le  Huffington Post.

02 Octobre 2016

Bob Davids, un des leaders libérateurs que j’ai étudiés, a dit: « Ce n’est pas de pétrole ou de nourriture dont on manque le plus dans ce monde -c’est de leadership. »

Depuis la publication de « Liberté & Cie », mon précédent livre, et depuis que s’est enclenché un véritable mouvement de libération d’entreprises en France et en Belgique, de nombreux patrons me demandent comment libérer leur entreprise, et si le mouvement peut toucher toutes les entreprises. On ne peut pas leur répondre car il n’y a pas de modèle d’entreprise libérée, et pas de méthode pour la construire.

J’ai défini l’entreprise libérée comme étant une forme organisationnelle dans laquelle la majorité des salariés est totalement libre et responsable des actions qu’ils jugent meilleures pour l’entreprise. C’est là une définition philosophique, qui n’évoque pas les caractéristiques structurelles d’un modèle -comme l’absence ou la présence d’une hiérarchie ou d’une pointeuse- mais une finalité: permettre la liberté et la responsabilité de l’action. Il n’y a pas de modèle de l’entreprise libérée et c’est justement le rôle du leader libérateur d’articuler ce concept philosophique dans le contexte humain et culturel de son entreprise en co-construisant avec les salariés un mode unique de fonctionnement.

La question plus fondamentale pour un patron, c’est comment devient-on un leader libérateur?

Lire la chronique entière ici.

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER...

Vous souhaitez laisser un commentaire ?