Article de Nicolas Cordier sur la révolution bottom-up qui s’annonce

Observateur avéré, Nicolas Cordier a fait une nouvelle synthèse des tendances dans le monde de l’entreprise.

Il cite Marc Halévy, Gary Hamel, Jean-François Zobrist, nous-mêmes.

Une citation de Marc est particulièrement frappante : « La révolution qui s’annonce – et qui s’avère vitale pour l’humanité – sera une révolution bottom-up, du bas vers la haut, par exemplarité, par contagion, par capillarité. »

Nous partageons ceci complètement. C’est même notre espoir et sens de notre action : inspirer quelques entreprises à se libérer pour qu’elles inspirent à leur tour un plus grand nombre, et ainsi de suite.

Même si dans l’entreprise c’est toujours son patron qui l’a initiera, dans certain sens, le mouvement de libération part de la base, des entreprises—PMEs et filiales—pas du centre, et surtout pas du gouvernement.

Si j’ai un petit bémol sémantique à faire c’est sur le mot « révolution ».

Malheureusement, dans l’histoire de l’humanité les révolutions ont fait tomber toutes des têtes. Ce n’est pas nécessaire dans la libération des entreprises. C’est même contre-productif car instaure un climat de la peur que l’entreprise libérée cherche justement à éliminer.

« Personne n’est laissé au bord de la route », dit notre ami Jean-François Zobrist. Il s’agit plutôt d’une évolution radicale, évolution vers l’organisation naturelle de l’activité des hommes, naturelle car elle permet de satisfaire leurs besoins fondamentaux et gagner leur vie dans le plaisir et le bonheur.

Lire l’article de Nicolas ici.

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER...

Vous souhaitez laisser un commentaire ?