L’autonomie n’est pas la liberté et ne le sera jamais dans la bureaucracie

Posted on

Donnez le pouvoir aux gens de terrain car eux savent vraiment

par Christophe Bys

 

l’Usine Nouvelle, 3 Fév 2012

L’Usine Nouvelle – « Aucun cadre n’a d’autonomie totale sur tout dans son activité et dans son rôle » estime l’Apec. Cela vous étonne-t-il ?

Isaac Getz – Ce qui me frappe c’est le paradoxe dans lequel vivent les cadres. On imagine qu’ils ont plus d’autonomie que la personne qui travaille derrière un guichet et l’on découvre une réalité contrastée. Certes, ils sont 60 % à indiquer qu’ils ont une autonomie forte voire très forte pour organiser leur travail, celui de leur équipe, et pour choisir les méthodes de travail.

Dès qu’on aborde la question des moyens, l’autonomie est tout de suite beaucoup moins forte qu’il s’agisse d’évaluer les personnes, de faire un choix d’investissement ou de recruter ! Le cadre n’est pas le patron d’une start-up, il travaille dans une structure, avec un n+1,2,3,4, dans une organisation hiérarchique avec des services RH, achats qui défendent leur approche process/silo. Le cadre doit faire avec cette bureaucratie.

Vous pouvez lire cet entretien ici.

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER...

Vous souhaitez laisser un commentaire ?