Pour éviter de nouvelles affaires JP Morgan…

Posted on

par Isaac Getz

Il est possible d’assurer la sécurité des systèmes bancaires tout en évitant la bureaucratie. Les entreprises du secteur financier devraient… fondamentalement faire confiance à leurs collaborateurs !

La semaine dernière, Bruno Michel Iksil,un trader de JP Morgan Chase a fait perdre à son entreprise une somme s’approchant de 4 milliards euros, comme l’a fait auparavant un trader de la Société Générale (4,9 milliards euros), comme l’a fait un trader de Sumitomo Corporation (2,5 milliards euros), comme l’a encore fait un trader de Barings Bank (près d’un milliard d’euros et sa banque mise en faillite). Les recommandations après chacune de ces catastrophes sont toujours les mêmes : davantage de contrôles. Et pourtant, ces nouveaux contrôles n’empêcheront pas des catastrophes dans l’avenir comme ils ne l’ont pas empêché par le passé.

Si je fais cette prédiction, c’est à cause d’un constat que les chercheurs en systèmes ont établi depuis longtemps : pour qu’un système complexe puisse éviter la plupart des accidents, l’organisation humaine à sa tête doit être au moins aussi complexe… en richesse de relations humaines.

Vous pouvez lire l’article dans son intégralité ici

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER...

Vous souhaitez laisser un commentaire ?