« Le Monde » s’intéresse au Leadership Libérateur


La liberté des salariés, une innovation féconde ?

par Jean-Marc Le Gall

« Le Monde Economie » 21 MARS, 2011

Masahiko Aoki, analysant à la fin des années 1980 la singularité des entreprises japonaises (J), les avait opposées aux firmes « hiérarchiques » (H).

Selon lui, l’initiative reconnue aux salariés japonais et la décision décentralisée assuraient réactivité et flexibilité à l’entreprise « J ». Les entreprises « H » se définissent au contraire par la séparation entre conception et exécution, et par des procédures préétablies pour traiter tout événement imprévu.

Ce modèle « J » fournissait une référence pour la modernisation des entreprises « H », mais ces dernières sont en fait demeurées largement hiérarchiques.

La recherche menée par Isaac Getz prolonge à sa manière ces réflexions d’Aoki.

Vous pouvez lire l’article dans son intégralité ici

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER...

Vous souhaitez laisser un commentaire ?