Isaac’s interview in Capital.fr

« Libérer l’initiative dans l’entreprise permet d’améliorer la performance financière »

Pierre-Alban Pillet

19 Mai 2010

Capital.fr : Vous avancez qu’une certaine forme d’organisation permet de libérer la créativité et l’initiative dans l’entreprise. Quelle est-elle?

Isaac Getz : La « Freedom Inc. » prend des formes différentes en fonction de l’histoire et du secteur de l’entreprise. Ainsi, Favi, le fournisseur de boîtes de vitesses basé dans la Somme, Gore, le fabricant américain du Gore-Tex, Harley Davidson, le constructeur américain de motos ou Bretagne Ateliers, le sous-traitant industriel basé à Rennes, n’ont pas adopté la même matrice mais sont toutes des organisations « Freedom Inc. ».

Elles partagent des points communs : il n’y a pas de hiérarchie pyramidale ; les managers n’ont pas un rôle de contrôle, mais sont des « leaders » au service des autres ; les symboles des privilèges de la hiérarchie ont été bannis : il n’y a pas, par exemple, de parking réservé pour la direction ou de bureau particulier pour les chefs ; les salariés sont tous traités avec les mêmes égards ; les salariés sont libres de décider de leurs actions dans leur périmètre de responsabilité.

La mise en place de ce type d’organisation implique un profond bouleversement. L’entreprise ne peut pas se contenter de faire des discours vagues ou de tapisser les murs avec des valeurs inventées. Les dirigeants doivent adopter un comportement au quotidien qui respecte des engagements précis.

Voir le texte entier (view the full text) ici

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER...

Vous souhaitez laisser un commentaire ?